Accueil

Systèmes de production d’altitude et durabilité (SPAD)

Date de mise à jour : 15 mars 2017

Dispositif de Recherche et d’Enseignement en Partenariat (DP) sur les Systèmes de Production d’Altitude et Durabilité (SPAD) à Madagascar

Contexte et enjeu

A Madagascar, l’agriculture représente le premier secteur économique, contribuant à environ 27% du PIB. Dans le secteur agricole, la riziculture occupe la première place. Toutefois, la baisse de la consommation per capita depuis 20 ans traduit une forte difficulté à satisfaire la demande liée à un taux annuel de progression démographique de 3,5 % et à une faible productivité agricole. La production pluviale, dont tout particulièrement le riz, a donc récemment pris de l’essor dans les régions de moyenne et haute altitude (de 700 à 1 800 m) du Pays. Dans ces régions, les articulations entre la riziculture pluviale ou irriguée, les interactions entre l’agriculture et l’élevage, les contraintes liées à la faible fertilité des sols et à l’incidence de certains bio-agresseurs et les contraintes socio-économiques au niveau des exploitations, très faiblement capitalisées, conditionnent l’évolution des systèmes de production et leur durabilité.

Objectif général

Identifier des options techniques et des processus d’innovation liés pour renforcer la durabilité des systèmes de production. Cinq institutions principales collaborent pour répondre à ces objectifs :

  • Le FOFIFA avec l’équipe SCRiD, le département Elevage et le département rizicole ;
  • L’Université d’Antananarivo avec la faculté des sciences, le département Agriculture et Elevage de L’ESSA et le Laboratoire de Radio-Isotopes (LRI) ;
  • Le FIFAMANOR sur la partie Elevage ;
  • L’IRD avec l’UMR Eco&Sol ;
  • Le CIRAD avec l’UPR AIDA, l’UMR SELMET, l’UMR Innovation et l’UMR TETIS.

Structuration des activités

Les activités scientifiques du DP SPAD se structurent en cinq grands programmes pluri-institutionnels en interaction, qui s’adressent chacun à un objet et une problématique particuliers et disposent d’une programmation et organisation propres :

  • Systèmes de Culture et Riziculture Durables (SCRiD)
    Le programme SCRiD est le plus ancien programme de recherche du DP. Il est issu de la collaboration entre le Fofifa, l’Université d’Antananarivo et le CIRAD pour la recherche sur la riziculture pluviale d’altitude. Il se focalise sur plusieurs questions de recherche :
    • Comment optimiser le fonctionnement du sol ?
    • Comment améliorer la productivité et la qualité du riz pluvial ?
    •  Comment adapter l’agro-système pour la protection intégrée du riz pluvial ?
    •  Comment améliorer les processus de conception, d’évaluation et de diffusion des systèmes de culture durables ?
  • Interaction Agriculture-Elevage (IAE)
    Le programme IAE s’intéresse aux interactions entre les activités agricoles et les activités d’élevage notamment aux échanges de biomasses entre ces activités et aux conséquences sur les cycles des nutriments :
    • Comment exploiter la diversité des ressources alimentaires disponibles ?
    • Comment conserver la valeur fertilisante des effluents d’élevage ?
    • Comment évaluer les trade-off de l’utilisation de la biomasse ?
  • Innovation au sein des exploitations agricoles/organisations paysannes (EA/OP) 
    Etude des processus d’innovation et de leurs impacts aux niveaux des systèmes de production et des groupements de producteurs pour :
    • Comprendre les stratégies paysannes ;
    • Analyser le contexte et les conditions de mise en place de plateformes d’innovation ;
    • Accompagner le changement dans les exploitations agricoles et dans les OP.
  • Riziculture de bas-fonds (RBF) :
    Programme en interaction avec les activités développées par Africa Rice Center à Madagascar dont notamment les activités d’enquêtes pour le diagnostique, la caractérisation des écarts de rendement et les études de références dans les pôles de développement rizicole.
  • Ingénierie des systèmes de culture (ISC) 
    Le programme ISC mobilise des savoir-faire experts pour la conception, l’adaptation et la diffusion de systèmes de culture innovant durables pour les productions agricoles d’altitude. Les activités concernent la mise en place et le suivi de dispositifs SCV pour la recherche, le développement technique de systèmes de culture selon la démarche DATE, la diversification et la diffusion de systèmes de culture en agriculture de conservation, la valorisation d’une approche interdisciplinaire sur la thématique de conception des systèmes et la formation.

En complément, trois thématiques d’animation recoupant plusieurs de ces programmes et leurs objets spécifiques ont été mises en place de façon transversale :

  • Gestion intégrée de la fertilité (GIF) 
    L’enjeu scientifique de cette thématique est de déterminer les conditions du maintien ou de l’augmentation de la fertilité dans les sols ferralitiques des malgaches dont la fertilité est faible, avec une faible disponibilité en phosphore et une faible teneur en matière organique. Des études sont menées au champ et en laboratoire pour comprendre les processus :
    • de stockage de C ;
    • d’émissions de GES ;
    • d’amélioration de la disponibilité du P et de l’azote pour les plantes, mais aussi pour améliorer le fonctionnement du sol
  • Gestion intégrée des bio-agresseurs (GIB)
    Thématique transversale d’animation autour de :
    • l’amélioration des connaissances sur la biologie des bioagresseurs et leurs ennemis ;
    • l’étude des moyens de lutte durable ;
    • la spatialisation ;
    • la formation et la diffusion.
  • Gestion des Données et Analyse Spatiale (GDAS) 
    Animation autour de l’utilisation d’images satellitaires et de bases de données pour mieux caractériser l’organisation spatiale des milieux et des activités, optimiser la répartition spatiale des alternatives techniques et des ressources disponibles et prédire les conséquences agrégées des grandes modifications de gestion des activités et des espaces.

Partenaires

Partenaires SPAD ©Cirad

Date de mise à jour : 15 mars 2017

Cookies de suivi acceptés